Bien vivre ensemble : stationnement

Stationnement unilatéral alterné

Dans la majorité des voies communales, le stationnement unilatéral alterné sur la chaussée est en vigueur (arrêté municipal du 20 janvier 1968). Cela signifie que le stationnement est autorisé :
  • du 1er au 15 du mois du côté des numéros impairs
  • et du 16 au 30 ou 31 du côté des numéros pairs.

Les voitures doivent être déplacées le dernier jour de chacune des deux périodes entre 20h30 et 21h (avec une tolérance de quelques heures à Igny). N’oubliez pas de changer votre véhicule de côté, au risque de perturber sérieusement la circulation et d’obtenir une contravention de 17 € (article R417-2).

Par ailleurs, le nombre de véhicules étant en augmentation constante, nous vous invitons à stationner le(s) vôtre(s) à l’intérieur de votre propriété si cela vous est possible.

 
Ne gênez pas la circulation 
Le Code de la Route précise en outre qu’« il est interdit de gêner la circulation ou le stationnement des autres passagers en stationnant sur les trottoirs, les passages pour piétons, les pistes cyclables, les emplacements réservés aux pompiers, bus, police… » au risque d’être passible d’une contravention de 135 €. Pour des raisons de sécurité, il est également interdit de se garer à des endroits gênant la visibilité comme la proximité d’une intersection, d’un passage à niveau ou un virage…
Panneau de stationnement réservé GIG-GIC

Le stationnement doit obligatoirement se situer sur la chaussée et non à cheval sur le trottoir.

Néanmoins, où il est matérialisé il est autorisé par marquage au sol ou décrochements de chaussée sur le trottoir.

Outre ces infractions, ces comportements s’avèrent particulièrement gênant et dangereux pour les nombreux piétons (collégiens, lycéens, personnes à mobilité réduite, poussettes, etc.) mais aussi pour tous les véhicules qui empruntent la rue.

Cas particuliers : dans certaines rues, les modalités de stationnement peuvent être différentes.

disque de stationnement

N’oubliez pas votre disque 
Les rues non concernées par le stationnement alterné disposent d’une signalétique qui indique ce qui doit être pratiqué en matière de stationnement.
  • Dans certains quartiers, comme la place Mendès-France ou la Place Stalingrad, ont été instaurées par arrêté municipal des zones bleues. Le stationnement y est autorisé pour une durée limitée (1h30), évitant le stationnement prolongé, pour que chacun ait accès plus facilement aux commerces et services de cette zone.
  • Des places "arrêt-minute", limitées à 15 minutes, existent également rue Jules Ferry et avenue de la République.
  • Des bornes de stationnement ont également été installées rue Gabriel Péri sur les places "arrêt-minute". Elles indiquent que les 15 minutes sont écoulées.

 

> Le disque de stationnement indiquant l'heure d’arrivée est obligatoire, sous peine d'une contravention de 17 €.

Respectez les places pour personnes à mobilité réduite

Il est par ailleurs strictement interdit de se garer ou de s’arrêter même en restant au volant de son véhicule sur les places réservées aux personnes handicapées si vous n’êtes pas titulaire d’une carte GIG-GIC ou d’un carte européenne de stationnement.
Outre que vous encourrez une contravention, le respect de cette règle fait appel au sens civique de chacun.